Présentation

Dominique Jemelen Rapp, Thérapeute sophrologue
Dominique Jemelen Rapp,
Thérapeute sophrologue

2008 : Formation de Sophrologue à l’Ecole de Psychothérapie de Paris 5, complétée avec un Master de Sophrologie à l’Académie « Sofrocay », garante de l’authenticité de la Sophrologie car elle est l’école de son inventeur, le Dr Alfonso Caycédo.
Depuis presque dix ans je pratique et enseigne la Sophrologie Caycédienne tout en étant en permanence dans un travail de recherche d’une plus grande compréhension de ce qui « agit notre être profond ».  Pour cela j’ai complété mon parcours de thérapeute avec des entraînements à la méthode de la Pleine Conscience ainsi que d’une formation de la Méthode Vittoz.

2018 : Changement de mon lieu de vie. Déménagement de Paris à Strasbourg.
2019 : Ouverture de mon Cabinet 7A rue Turenne, 67000 Strasbourg

  • A Paris j’ai reçu dans mon cabinet des personnes de 7 à 95 ans…  pour des séances individuelles, confidentielles et personnalisées.
  • J’anime depuis 8 ans plusieurs Ateliers hebdomadaires de Sophrologie-Relaxation pour des groupes d’adultes qui ont besoin de faire une Pause ressourçante  dans leur vie trépidante, améliorant ainsi leurs capacités et leurs satisfactions dans leur travail…et dans leur vie privée !
  • J’accompagne des personnes en souffrance au travail, allant de la surcharge professionnelle…à la surcharge émotionnelle… et pouvant aller jusqu’au Burn-out.
  • Selon les demandes et les besoins, j’anime de façon ponctuelle des groupes de jeunes collégiens et lycéens pour les aider dans leur travail de concentration et de motivation, en apprenant également la détente « flash », immédiate, en situation de stress et le « recentrage »  sur le travail.
  • J’ai participé à plusieurs stages de préparation au concours PACES  des jeunes futurs médecinsleur permettant ainsi de découvrir leurs propres corps, avant de soigner celui des autres !
  • J’ai animé pendant 4 ans des ateliers de Sophrologie dans un centre de réinsertion Emmaüs, avec des personnes en situation de précarité.