Mes chers cerveaux, je vous aime !

Mon ventre: mon 1er ou mon 2ème cerveau ?

Je mange donc je vis
Je mange donc je suis
Je suis ce que je mange

Aujourd’hui nous le savons, les médecins et neuroscientifiques nous l’ont appris depuis pas si longtemps, nous avons 2 cerveaux ! Eh oui ! Et qui est l’heureux élu ? Notre ventre !
Notre ventre est notre 2ème cerveau ! Celui du bas (sans péjoration d’infériorité !) avec des millions de neurones qui informent celui du haut ! Magnifique collaboration, non ! Nos 2 cerveaux communiquent !
Je crois même que parfois c’est celui du bas qui mène la danse et balade celui du haut ! Les 2 sont grandement complices et nous le font bien sentir ! Mais il dépendra de nous que le courant passe bien entre eux !

Nous connaissons tous le chemin qui va de la bouche à notre estomac. Qui n’a pas un jour senti une gêne ou une douleur dans son ventre ? suite à un petit excès, une constipation ou une diarrhée …Mon ventre est donc bien VIVANT et il nous le rappelle bien au cas où nous voudrions l’ignorer !

La nourriture joue un rôle essentiel dans notre vie. Elle nous apporte l’énergie nécessaire et les nutriments dont nous avons besoin pour vivre. Mais la manière, la position, la quantité, la qualité dont nous ingérons les aliments sont primordiales.

Et manger devient une fête !

LE PLAISIR DE MANGER
Commençons par nous asseoir
Ne mangeons pas en marchant ou en travaillant (si possible!)

Mais au fait, juste une petite question avant de passer à table :
Est-ce que je vais manger parce que j’ai faim, ? par habitude ? pour une émotion qui me pousse à manger… comme un manque d’autre chose ? Pour un autre besoin ? pour une raison professionnelle ?

Reconnaissons le style de notre faim :
Une faim réelle ? ou une faim émotionnelle ?
La faim réelle ? Elle saura attendre. Elle se contentera d’un ou des aliments en quantité raisonnable pour contenter la sensation de satiété, ce sentiment d’être rassasié.e, d’avoir éteint sa faim.
La faim émotionnelle ? Elle nous poussera à dévorer de façon irrépressible, immédiate un aliment, une boisson qui vont compenser (récompenser) notre manque ou notre anxiété du moment. Souvent cette faim là appellera du sucré… Si mon manque est très profond je ne pourrais plus m’arrêter… et cela peut aller jusqu’à la boulimie.

Mangeons de bon coeur !
Croquons la vie à pleines dents !


Mangeons avec tous nos sens éveillés, connectés. Mangeons avec une attention consciente.
Regardons ce que nous allons manger. Vivons d’abord cet instant présent avec nos yeux, notre nez, nos mains… Ecoutons ce qui se passe autour de nous…Sentons tout notre corps présent dans cette action qui va lui faire du bien !

Consommons des aliments frais, de proximité et de saison ! Les goûts et les couleurs en seront exacerbés.

Cuisinons de temps en temps nous-même ! Ressentons le bonheur de prendre à pleines mains les aliments que nous mettrons dans la bouche plus tard… Savourons déjà en avance …

Accordons-nous parfois un petit plaisir en « choisissant avec désir » (et sans la moindre culpabilité) ce que nous voulons nous offrir à manger…ou à boire !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est bouche-choco.jpg.
Offrons-nous un plaisir qui réjouit nos papilles et nos sens !

Bon Appétit à vos 2 cerveaux qui vont déguster ensemble !
Bon Appétit pour le plaisir de partager un bon moment entre ami.es !
Une communion gustative et gourmande
Bon Appétit pour le plaisir de vivre !

« Quand l’Appétit va, tout va ! »







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *