La tendresse

La Tendresse

Une Année 2017 pleine de Tendresse

Elle est gratuite, pas la peine de sortir la carte bleue !

elle ne coûte rien…pas même un centime !
Vraiment absolument rien !

On la trouve partout,
au coin de la rue,
dans la file d’attente,
dans le regard du voisin.

Il suffit d’ouvrir les yeux,
et de laisser parler son cœur…

Je la vois dans le sourire
d’un enfant
Je l’entends même les yeux fermés
dans une voix amie

Je la sens sous mes doigts
caressant une joue baignée de larmes.

Je la découvre, je la vois sur le visage de celui qui me regarde…
Mais ne serait-elle pas tout simplement le miroir de mon propre visage ?

La Tendresse n’est jamais mièvre
Elle est douce comme une caresse
Elle nous change un jour de pluie en printemps
Elle nous emmène sur des chemins de traverse fleuris

Quand j’appelle la Tendresse,  elle répond toujours « Présente »

La Tendresse a une amie…
Elles s’entendent comme les doigts de la main…
elle s’appelle la Gentillesse !

tendresse

Avec M. Bourvil chantons  « La Tendresse »
(en cliquant sur le lien)

« On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l’histoire
Et s’en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n’en est pas question

Non, non, non, non
Il n’en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s’il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien… on s’y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l’amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L’amour ne serait rien
Non, non, non, non
L’amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n’est plus qu’un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D’un coeur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n’irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu… Dans votre immense sagesse

Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos coeurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours. »

Photo by Xavier Mouton Photographie

4 thoughts on “La Tendresse

  1. Bernard

    Tendresse, Esprit d’Amour….Esprit Consolateur….Esprit de Joie…
    Merci de nous faire partager ce cadeau de la Vie, et tendre année 2017 pour toi et ta famille….BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *