La vérité m’appartient

Et la liberté de penser aussi. Ne nous en privons pas.
Cherchons à comprendre les évènements du moment par nous-mêmes et non par les canaux de la grande distribution des informations dictées par de faux intérêts qui ne disent pas leurs origines.

Lorsque le désordre extérieur prend le dessus sur notre équilibre intérieur,
lorsque nos libertés d’expression, de déplacements, de rencontres sont menacées, il est temps de réagir, il est urgent de dire le scandale de la privation d’Exister (c’est à dire de vivre avec et dans le monde).
Ne jouons pas à l’autruche, sortons la tête, relevons les épaules pour regarder la réalité de façon objective. Où sont les vrais dangers ?
Démasquons l’imposture.

Et surtout cultivons la tranquilité et l’assurance intérieures, là où rien ni personne ne peuvent pénétrer… ni pour nous influencer ni pour nous soumettre ou nous interdire ou encore nous décevoir.
Nous sommes des êtres libres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *